La Fournée de Torcy récompensée par la CCI

By 6 mai 2015 News No Comments
la fournée torcy

Le Parisien.fr –27/04/3015

 

Torcy, vendredi. Après sept mois de fermeture de la boulangerie, suite à un incendie, les clients sont soulagés de voir le commerce de quartier rouvrir. La

Chambre de commerce et d’industrie vient même de lui décerner un trophée : son coup de cœur.la fournée torcy

«Comme le phénix, la boulangerie renaîtra de ses cendres. » C’est l’un des nombreux messages de soutien écrits par les clients sur les panneaux de bois remplaçant les vitres éclatées et destinés à sécuriser les lieux, au soir de l’incendie d’origine indéterminée, qui a ravagé la boulangerie.

C’était le 20 juin 2014.

Dix mois après les faits, la patronne, Nadège Laboudi peut être fière. La prédiction a dépassé ses espérances. Non seulement la boulangerie La Fournée de Torcy, située dans le quartier du Belvédère a rouvert mais elle vient même de décrocher un prix décerné par la Chambre de commerce et d’industrie de Seine-et-Marne, lors des trophées du commerce, des services et du tourisme. Et pas n’importe lequel : le Coup de cœur du jury ! « Notre travail a été distingué, commente humblement Nadège : qualité des produits, diversité et accueil du client sont les critères qui ont fait la différence par rapport aux concurrents. »

Nadège est formelle. Cette renaissance, est le fruit d’un immense élan de solidarité, sans lequel rien n’aurait été possible. « Je me souviens, alors que nous étions en train de déblayer les matériaux calcinés, souligne cette dernière, les gens nous apportaient à manger. Ils venaient aussi spontanément proposer leur aide.»

Marie, une cliente, fait partie des bénévoles de la première heure. C’est comme ça qu’elle a sympathisé avec les boulangers… qui l’ont finalement embauchée comme vendeuse, pour remplacer une jeune femme partie en congé maternité. » Et puis, il y a la mairie qui a aussi beaucoup fait pour appuyer les sinistrés. « Le maire (PS) Guillaume Lelay-Felzine était là dès 5 heures du matin », se souvient Nadège.

Aujourd’hui, la maison tourne très fort, elle vend 2 000 baguettes par jour -ses bannettes sont très recherchées- et les clients viennent depuis Pontault-Combault, pour faire honneur aux pâtisseries de Mohamed Laboudi. Cette solidarité a tellement touché la boulangère, qu’avec son mari, elle envisage même de venir s’installer à Torcy. Notre retour est un message d’espoir, estime Nadège. Nous n’oublions pas que nous devons tout, à nos clients ! »